Sélectionner une page

Un projet multi-facettes

Fondé en 2016, le projet Terres d’Artisans consistait à fédérer une poignée d’artisans locaux (hors BTP) autour d’un projet économique, culturel, social et environnemental.

La face économique

L’objectif étant de permettre à ces artisans de réduire leurs coûts en mutualisant des services (site web marchand mutualisé, communication commune et individualisé sur réseaux sociaux, frais d’envoi mutualisés…), de leur redonner du temps de création, tout en accroissant leur chiffre d’affaires et pourquoi pas à terme de permettre la création d’emploi.

Le pan culturel

Travailler sur des produits locaux en petite quantité voire unique dans le secteur de la gastronomie (alimentaire hors frais), la petite maroquinerie, la céramique, des oeuvres d’art, le travail du bois, dans le respect des savoirs-faire parfois ancestraux.

Le côté social

Mutualiser la participation à des événements communs (salons pros) et organiser nos propres événements comme l’Odyssée Artisanale (qui consiste à organiser des marchés artisanaux de ville en ville le long de la Loire en emportant les artisans et leurs produits sur un bateau traditionnel de loire).

Le volet environnemental

Le projet privilégiait les circuits-courts et encourageait les artisans-partenaires à utiliser des matières premières bio ou recyclées pour élaborer leurs produits/oeuvres.

Lauréat de l’appel à projet Flots

La partie « Odyssée artisanale » a été récompensée dans le cadre de l’appel à projets Flots organisé par Nantes Métropole, Ports de Nantes Saint-Nazaire et VNF.

Aujourd’hui

La crise du Covid n’a pas permis de continuer l’aventure sous cette forme.

La baisse de chiffre d’affaires liée à l’arrêt des salons pros, marchés artisanaux, boutiques éphémères a contraint la majorité à mettre la clé sous la porte.

Cependant, le projet Terres d’Artisans existe sous une forme associative et a étendu ses activités surtout sur les volets social et environnemental.